Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MANIFESTA

DESTRUCTION !

" En animant ou en réifiant les images plutôt que de créer des images inédites les artistes donnent à saisir le réel par le prisme de l'art dans un geste que l'on peut qualifier de ROMANTIQUE. "

" Entre l'artiste et l'oeuvre, la forme et le sens, le passé et le présent, l'oeuvre et le spectateur, il y a "du jeu", comme on le dit de deux pièces mécaniques qui ne s'emboîtent pas parfaitement, mais restent pourtant solidaires. C'est dans cet écart, dans  les glissements et les frottements que se distingue l'intervention personnelle de l'artiste (...) "

" [ l'apport de réalité ] est ici utilisé par les artistes pour faire naître une étincelle du choc entre fascination et l'horreur provoquée par l'image rendue réelle."

in " LA MANIPULATION DES IMAGES DANS L'ART CONTEMPORAIN" C. GRENIER

Mes recherches

La DESTRUCTION comme acte cathartique profondément humain.

La DESTRUCTION comme acte artistque instantannée, violent et nécessairement créateur.

La DESTRUCTION comme image du monde.
 

Rechercher

Curriculum vitae



born in 1972


Exhibitions :
2011
"Effacement"
Performance
Fossé des Treize, Strasbourg
2010

"Liberté"
T-WALL, Performance
Démocratie Créative, Strasbourg
"Némo est mort pour l'art contemporain"
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Pauvres"
T-WALL, Installation peinture
Démocratie créative, Strasbourg

2009

"Campagne 2"
Action-performance-multimédia
Mon blog, Strasbourg
"Perfusion" / collectif
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Illusion" / personnel
Installations
Syndicat potentiel, Strasbourg
"L'OTAN en débat" / collectif
performance
Syndicat potentiel, Strasbourg

2008

"Regionale 8" / collectif
Kunsthalle, Bâle, Suisse
"Friand'art" / collectif
Strasbourg
"Construction-déconstruction" / collectif
Espace G, Strasbourg
"Cabane" / collectif
Strasbourg
Mehli art 08 / collectif
Moulin de Hunsbach
Exposition personnelle
Galerie Espace G, Strasbourg
Video, Installation, Preformances
ENTER N°6 Festival
Siauliai, Lithuania

2007
Action Performance
Salon ARTSIDE, Strasbourg
Exposition collective
Salon ARTSIDE, Strasourg
Installation
"20 Artistes / 20 Jardins", Strabourg
Action Performance
Institut PROGR (Switzerland)
Action Performance
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation de rue
Strasbourg
Action Performance
Gallery "POOL 120" Rotterdam (Netherlands)

2006
"Residence Exhibition" Thun (Swizerland)
Installation "La journée du Centenaire"
Strasbourg (France)
Action Perfomance "Les Arts au Soleil"
Strasbourg (France)
Action Performance "Stimultania"
Strasbourg (France)
Action Performance "Marks Blond Project"
Berne (Switzerland)

2005
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)
Installation "ARC Images de Guerre"
Mulhouse (France)

2004
INstallation "Klasse"
Freiburg (Germany)

2003
Engraving exhibition
Strasbourg (France)


2002
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

2001
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

Artist's residences :

2006-2007
Résidence Heinrich Gartentor
Thun (Switzerland)

2007
Résidence Piet Zwart Institute
Rotterdam (Netherlands)

Studies :

2006
DNSEP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)
2004
DNAP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)

Interventions :

Intervenant workshop
Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Strasbourg

Archives

12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 10:49
Notre action est pour ce soir.
Les rues sont notées, nos objectifs pratiquement déterminés.

"Toute révolution commence dans... un café ?"

PREPARATION.CAMERA.12.04.JPG
"Free camera zone" (III)

Certains se demanderont dans quel sens notre action-installation peut être de l'art. Comme je le dis toujours, un artiste "fait apparaître". Il utilise pour ce faire un "système de symbolisation". Les codes qui le composent sont déterminables ou pas. Pour autant ils peuvent toucher ou non le public, celui-ci se le réappropriant de fait. Une oeuvre doit "appartenir" au public, quoiqu'il arrive...

Dans le cas de l'action "Free camera zone", nous utiliserons le symbole du tag, de la marque au sol comme signalisation, le principe de la "task force", de la guerilla...

Paul Ardenne détermine le tag comme signature, comme marque de la présence au monde, inscrite dans le lieu "d'existence". Aude-là du "Narcissisme" dont je parle souvent, ces actions marquent un territoire autant que l'existence en ce territoire.
Un espace public est un espace pour tous. Si l'on doit en respecter l'idée, il me paraît évident qu'en mettant l'espace public sous surveillance on se heurte à cette même idée. Cet espace est donc "vampirisé" par le tout sécuritaire.
En taggant cet espace, je tente de me réapproprier une certaine liberté d'expression, de cette expression qui dit "Non" à cette tendance sécuritaire et, à mon sens, liberticide.

La "marque de signalisation" - comme les marques du code de la route - "informe" l'usagé des droits et devoirs  pour "exister" dans l'espace public. Il a donc le droit de savoir où il est surveillé et où il ne l'ai pas. Nous "faisons apparaître" ce droit.

Le principe de la guérilla rejoint l'idée de Gilles Deleuze quand à un "devenir minoritaire de la révolution" : puisque toute révolution est impossible, nous ne pouvons que tenter une rébellion, une guérilla, une insurrection...

L'artiste est un 'Patactiviste dont ses armes se trouvent dans un devenir minoritaire de la révolution.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Zimny - dans Nouveaux Projets
commenter cet article

commentaires

Teka 12/04/2007 15:10

Très sympa.

Nouvelle exploration urbaine en ligne.

Please visit http://teka.over-blog.org/

à bientot.