Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MANIFESTA

DESTRUCTION !

" En animant ou en réifiant les images plutôt que de créer des images inédites les artistes donnent à saisir le réel par le prisme de l'art dans un geste que l'on peut qualifier de ROMANTIQUE. "

" Entre l'artiste et l'oeuvre, la forme et le sens, le passé et le présent, l'oeuvre et le spectateur, il y a "du jeu", comme on le dit de deux pièces mécaniques qui ne s'emboîtent pas parfaitement, mais restent pourtant solidaires. C'est dans cet écart, dans  les glissements et les frottements que se distingue l'intervention personnelle de l'artiste (...) "

" [ l'apport de réalité ] est ici utilisé par les artistes pour faire naître une étincelle du choc entre fascination et l'horreur provoquée par l'image rendue réelle."

in " LA MANIPULATION DES IMAGES DANS L'ART CONTEMPORAIN" C. GRENIER

Mes recherches

La DESTRUCTION comme acte cathartique profondément humain.

La DESTRUCTION comme acte artistque instantannée, violent et nécessairement créateur.

La DESTRUCTION comme image du monde.
 

Rechercher

Curriculum vitae



born in 1972


Exhibitions :
2011
"Effacement"
Performance
Fossé des Treize, Strasbourg
2010

"Liberté"
T-WALL, Performance
Démocratie Créative, Strasbourg
"Némo est mort pour l'art contemporain"
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Pauvres"
T-WALL, Installation peinture
Démocratie créative, Strasbourg

2009

"Campagne 2"
Action-performance-multimédia
Mon blog, Strasbourg
"Perfusion" / collectif
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Illusion" / personnel
Installations
Syndicat potentiel, Strasbourg
"L'OTAN en débat" / collectif
performance
Syndicat potentiel, Strasbourg

2008

"Regionale 8" / collectif
Kunsthalle, Bâle, Suisse
"Friand'art" / collectif
Strasbourg
"Construction-déconstruction" / collectif
Espace G, Strasbourg
"Cabane" / collectif
Strasbourg
Mehli art 08 / collectif
Moulin de Hunsbach
Exposition personnelle
Galerie Espace G, Strasbourg
Video, Installation, Preformances
ENTER N°6 Festival
Siauliai, Lithuania

2007
Action Performance
Salon ARTSIDE, Strasbourg
Exposition collective
Salon ARTSIDE, Strasourg
Installation
"20 Artistes / 20 Jardins", Strabourg
Action Performance
Institut PROGR (Switzerland)
Action Performance
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation de rue
Strasbourg
Action Performance
Gallery "POOL 120" Rotterdam (Netherlands)

2006
"Residence Exhibition" Thun (Swizerland)
Installation "La journée du Centenaire"
Strasbourg (France)
Action Perfomance "Les Arts au Soleil"
Strasbourg (France)
Action Performance "Stimultania"
Strasbourg (France)
Action Performance "Marks Blond Project"
Berne (Switzerland)

2005
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)
Installation "ARC Images de Guerre"
Mulhouse (France)

2004
INstallation "Klasse"
Freiburg (Germany)

2003
Engraving exhibition
Strasbourg (France)


2002
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

2001
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

Artist's residences :

2006-2007
Résidence Heinrich Gartentor
Thun (Switzerland)

2007
Résidence Piet Zwart Institute
Rotterdam (Netherlands)

Studies :

2006
DNSEP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)
2004
DNAP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)

Interventions :

Intervenant workshop
Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Strasbourg

Archives

23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 11:18
Comment justifier d'un travail artistique contemporain dans une société de l'exclusion sociale et de la "fausse démocratie" ?

" [ Il n'y a plus de gauche, ni de droite ] C'est la rapport à l'ordre ; ce sont des gens qui sont pour l'ordre tel qu'il est. Et puis il y a des gens qui trouvent que ce n'est pas bien comme c'est (...) " Pierre Bourdieu.


Sans titre

MERDRE à tout ! Je ne trouve pas que notre société soit bien comme elle est...

Alors que la droite pointe le bout de son nez, je constate que notre société va plonger tout droit vers ce que je hais le plus : l'exploitation, la fin d'une " certaine vision " du social, le tout sécuritaire, la violence d'Etat plus que la négociation.

L'ORDRE ! Nous y arrivons. Les masses populaires - avec entre autre les ouvriers et les employés de bureaux - votant à droite, on constate que " la peur de l'Autre " a été savamment et pleinement mise en scène. Si nous n'avons plus de travail en France, c'est la faute de l'Autre... Sans penser une seconde que ce même constat de difficultés ne peut être que le résultat des choix d'une certaine politique économique suivit et pratiquée depuis les débuts de l'ère insdustrielle, le "peuple" va maintenant suivre le "nouveau gourou" de l'ORDRE.

Faut-il pour autant en vouloir à toutes ces personnes qui "croient" en "l'ère du renouveau" ? Non... Les politiques économiques, éducatives et sécuraitaires - Surarmés par les médias et le développement de la "vidéosphère" (1) -  sont les armes que l'on oppose depuis des générations au peuple. Et, sans réelle défense, celui-ci tombe dans le piège qu'on lui tend, sans penser, sans analyser et donc sans broncher...

Naom Chomsky (2), au travers de ses conférences aux Etats-Unis, voulait donner des "cours d'auto-défense" aux gens, pour décrypter les médias et donc le langage politique. Car là est bien le problème : on ne peut s'armer de pensées, ni d'analyses si l'on n'apprend pas à maîtriser ces mêmes armes. Ne reste alors que la messe "Vidéocratique" (3), cette "société du spectacle" (4) de l'arène médiatique et politique pour dicter les choix... Dès lors, par l'embuscade de la parole, par l'artifice du langage, le peuple se laisse convaincre de l'impossilbe : la droite avec eux !

L'ORDRE va être une nouvelle devise : Liberté, Egalité, Fraternité, Ordre...

Nous aurons tous alors un nain dans le jardin de nos pensées...

DWARF.GARDEN.22.04.JPG
 Projet (22.04)

MERDRE à l'ORDRE !

En société ordonnée l'art doit participer de la rébellion, de l'insurrection, de ce "devenir-minoritaire de la lutte." (5)

Soyons 'PATACTIVISTES ! Essayons de montrer à toutes et à tous, grâce aux linéaments et aux solutions imaginaires que cette société de l'ORDRE doit disparaître !

Le 'PATACTIVISME c'est avoir des solutions simples pour contrer la malveillance contre le peuple.

Le 'PATACTIVISME c'est vouloir une autre démocratie, une VERITABLE démocratie !

Le 'PATACTIVISME c'est combattre la censure et l'auto-censure.

Le 'PATACTIVISME c'est dire à tous : "Vous êtes des artistes !"

Le 'PATACTIVISME c'est dire que l'avenir est dans l'IMAGINATION et qe l'imagination est l'arme de la résistance à l'ORDRE.

COMBATTRE l'UNIFORMISATION :

Combattre l'uniformisation comme je peux le faire au travers de mes performances, c'est revêtir les habits de cette société et à tous "faire apparaître" ce que nous sommes : des moutons touchés par l'atavisme, soumis à l'hormone de la sainte croissance et de la peur de l'Autre...

Ainsi, quand je "commets" de l'art c'est pour moi - un peu - et pour vous - surtout -. " Il faut que vous naissiez au dépend de l'artiste ", pour que la lutte s'organise, que l'insurrection soit une nouvelle manière de faire de la politique...

* "Ubu Roi", Alfred Jarry.
(1) (3) Régis Debray : "L'Etat séducteur"
(2) Naom Chomsky est linguiste au MIT de Philadelphie. Libertaire américain, il a publié de nombreux ouvrages sur les médias.
(4) Guy Debord : "La Société du Spectacle"
(5) Gilles Deleuze et Claire Parnet : "Dialogues"

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Zimny - dans Recherches
commenter cet article

commentaires

Suloca 24/04/2007 06:57

Je suis d'accord avec toi, tu dis  ce que tu penses c'est bien
amicalement    Janet

Nicolas Zimny 24/04/2007 08:04

Profitons-en tant qu'ona encore le droit...

IsidoreFrakass 23/04/2007 14:46

Merde, merde et merde...Jsuis daccord avec toi
jme remet mal de la cuite électorale;;;
Les politiques me font gerber, ce sont des personnes mégalos a l'égo surdimensionné,, jamais un des condidats durant la campagne n'a prononcer le mot art...on dirait que c'est un gros mot...
je vote oui à ton pamphlet!!!

Nicolas Zimny 24/04/2007 08:03

Oui c'est vrai, mais ce qui est plus grave encore c'est qu'il n'y a pas eu de débat sur d'autres sujets non plus...