Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MANIFESTA

DESTRUCTION !

" En animant ou en réifiant les images plutôt que de créer des images inédites les artistes donnent à saisir le réel par le prisme de l'art dans un geste que l'on peut qualifier de ROMANTIQUE. "

" Entre l'artiste et l'oeuvre, la forme et le sens, le passé et le présent, l'oeuvre et le spectateur, il y a "du jeu", comme on le dit de deux pièces mécaniques qui ne s'emboîtent pas parfaitement, mais restent pourtant solidaires. C'est dans cet écart, dans  les glissements et les frottements que se distingue l'intervention personnelle de l'artiste (...) "

" [ l'apport de réalité ] est ici utilisé par les artistes pour faire naître une étincelle du choc entre fascination et l'horreur provoquée par l'image rendue réelle."

in " LA MANIPULATION DES IMAGES DANS L'ART CONTEMPORAIN" C. GRENIER

Mes recherches

La DESTRUCTION comme acte cathartique profondément humain.

La DESTRUCTION comme acte artistque instantannée, violent et nécessairement créateur.

La DESTRUCTION comme image du monde.
 

Rechercher

Curriculum vitae



born in 1972


Exhibitions :
2011
"Effacement"
Performance
Fossé des Treize, Strasbourg
2010

"Liberté"
T-WALL, Performance
Démocratie Créative, Strasbourg
"Némo est mort pour l'art contemporain"
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Pauvres"
T-WALL, Installation peinture
Démocratie créative, Strasbourg

2009

"Campagne 2"
Action-performance-multimédia
Mon blog, Strasbourg
"Perfusion" / collectif
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Illusion" / personnel
Installations
Syndicat potentiel, Strasbourg
"L'OTAN en débat" / collectif
performance
Syndicat potentiel, Strasbourg

2008

"Regionale 8" / collectif
Kunsthalle, Bâle, Suisse
"Friand'art" / collectif
Strasbourg
"Construction-déconstruction" / collectif
Espace G, Strasbourg
"Cabane" / collectif
Strasbourg
Mehli art 08 / collectif
Moulin de Hunsbach
Exposition personnelle
Galerie Espace G, Strasbourg
Video, Installation, Preformances
ENTER N°6 Festival
Siauliai, Lithuania

2007
Action Performance
Salon ARTSIDE, Strasbourg
Exposition collective
Salon ARTSIDE, Strasourg
Installation
"20 Artistes / 20 Jardins", Strabourg
Action Performance
Institut PROGR (Switzerland)
Action Performance
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation de rue
Strasbourg
Action Performance
Gallery "POOL 120" Rotterdam (Netherlands)

2006
"Residence Exhibition" Thun (Swizerland)
Installation "La journée du Centenaire"
Strasbourg (France)
Action Perfomance "Les Arts au Soleil"
Strasbourg (France)
Action Performance "Stimultania"
Strasbourg (France)
Action Performance "Marks Blond Project"
Berne (Switzerland)

2005
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)
Installation "ARC Images de Guerre"
Mulhouse (France)

2004
INstallation "Klasse"
Freiburg (Germany)

2003
Engraving exhibition
Strasbourg (France)


2002
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

2001
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

Artist's residences :

2006-2007
Résidence Heinrich Gartentor
Thun (Switzerland)

2007
Résidence Piet Zwart Institute
Rotterdam (Netherlands)

Studies :

2006
DNSEP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)
2004
DNAP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)

Interventions :

Intervenant workshop
Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Strasbourg

Archives

20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 09:58
Vous vous souvenez peut-être qu'avec deux camarades, j'avais investi la ville le mois dernier avec  un marquage au sol, pour signifier les rues qui n'étaient pas soumises aux caméras de surveillances...

Ces rues étant au centre de Strasbourg, autour de la place Kléber, les marques ont "survécue" quelques jours, avant que les agents de la ville ne les recouvrent de peinture ou ne les "karchérisent" !

Une nouvelle action était à mon sens nécessaire. Au de-là du marquage des zones sans caméra, ce que je voulais signifier c'est qu'il existe encore des zones de pseudo-liberté, où la créatrivité  "dissidente" peut s'exprimer, et marquer (un peu) les esprits, tout au moins interpeler.

Nous avons donc réinvesti ces lieux pour signifier notre volonté de réappropriation et notre envie de liberté. J'ai, pour ce faire, choisi le jeu du morpion comme symbole. En effet, le jeu du morpion est un jeu où le match jouer et rejouer amène à un match nul, où il est impossible de gagner ! Ce qui importe alors, ce n'est pas de gagner, mais bien de jouer... C'est l'acte de jouer qui est important !
Nous actionnons ce jeux en marquant ces zones tard la nuit, en groupe, pour éviter les Fonctionnaires de la Répression. A l'amende et au risque de se faire prendre, nous nous organisons pour éviter de nous faire prendre, parce que cela est encore possible. C'est là aussi l'expression d'une pseudo-liberté, l'expression d'un jeu qui existe... encore.

A mon sens, tant que ce jeu existe, il existe un espoir ; c'est, en substance, ce que veut signifier mon morpion dans les rues de Strasbourg. Il y a encore un espoir, il y a encore une liberté, mais cela signifie aussi que cette liberté se réduit de jour en jour et qu'une lutte est nécessaire pour que celle-ci continue à éxister à être signifier. Je revendique cette marque comme l'homme des cavernes pouvait revendiquer sa marque pariétale, son tableau de chasse, sa liberté d'expression !

ACTION.MORPION.2.19.06.JPG"Croix, rond, croix, rond,..." (19/06)

Je trouve la croix de plus en plus intéressante ! Après celle qui marque ma candidature au Ministère de la Culture Suisse, elle est aussi celle qui marque un lieu...

ACTION.MORPION.19.06.JPG "Croix, rond, croix, rond..." (2) (19/06)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Zimny - dans Installations
commenter cet article

commentaires