Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MANIFESTA

DESTRUCTION !

" En animant ou en réifiant les images plutôt que de créer des images inédites les artistes donnent à saisir le réel par le prisme de l'art dans un geste que l'on peut qualifier de ROMANTIQUE. "

" Entre l'artiste et l'oeuvre, la forme et le sens, le passé et le présent, l'oeuvre et le spectateur, il y a "du jeu", comme on le dit de deux pièces mécaniques qui ne s'emboîtent pas parfaitement, mais restent pourtant solidaires. C'est dans cet écart, dans  les glissements et les frottements que se distingue l'intervention personnelle de l'artiste (...) "

" [ l'apport de réalité ] est ici utilisé par les artistes pour faire naître une étincelle du choc entre fascination et l'horreur provoquée par l'image rendue réelle."

in " LA MANIPULATION DES IMAGES DANS L'ART CONTEMPORAIN" C. GRENIER

Mes recherches

La DESTRUCTION comme acte cathartique profondément humain.

La DESTRUCTION comme acte artistque instantannée, violent et nécessairement créateur.

La DESTRUCTION comme image du monde.
 

Rechercher

Curriculum vitae



born in 1972


Exhibitions :
2011
"Effacement"
Performance
Fossé des Treize, Strasbourg
2010

"Liberté"
T-WALL, Performance
Démocratie Créative, Strasbourg
"Némo est mort pour l'art contemporain"
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Pauvres"
T-WALL, Installation peinture
Démocratie créative, Strasbourg

2009

"Campagne 2"
Action-performance-multimédia
Mon blog, Strasbourg
"Perfusion" / collectif
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Illusion" / personnel
Installations
Syndicat potentiel, Strasbourg
"L'OTAN en débat" / collectif
performance
Syndicat potentiel, Strasbourg

2008

"Regionale 8" / collectif
Kunsthalle, Bâle, Suisse
"Friand'art" / collectif
Strasbourg
"Construction-déconstruction" / collectif
Espace G, Strasbourg
"Cabane" / collectif
Strasbourg
Mehli art 08 / collectif
Moulin de Hunsbach
Exposition personnelle
Galerie Espace G, Strasbourg
Video, Installation, Preformances
ENTER N°6 Festival
Siauliai, Lithuania

2007
Action Performance
Salon ARTSIDE, Strasbourg
Exposition collective
Salon ARTSIDE, Strasourg
Installation
"20 Artistes / 20 Jardins", Strabourg
Action Performance
Institut PROGR (Switzerland)
Action Performance
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation de rue
Strasbourg
Action Performance
Gallery "POOL 120" Rotterdam (Netherlands)

2006
"Residence Exhibition" Thun (Swizerland)
Installation "La journée du Centenaire"
Strasbourg (France)
Action Perfomance "Les Arts au Soleil"
Strasbourg (France)
Action Performance "Stimultania"
Strasbourg (France)
Action Performance "Marks Blond Project"
Berne (Switzerland)

2005
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)
Installation "ARC Images de Guerre"
Mulhouse (France)

2004
INstallation "Klasse"
Freiburg (Germany)

2003
Engraving exhibition
Strasbourg (France)


2002
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

2001
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

Artist's residences :

2006-2007
Résidence Heinrich Gartentor
Thun (Switzerland)

2007
Résidence Piet Zwart Institute
Rotterdam (Netherlands)

Studies :

2006
DNSEP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)
2004
DNAP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)

Interventions :

Intervenant workshop
Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Strasbourg

Archives

21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 09:57

Développement de mon travail de recherche

 

 

Depuis la fin de mes études, mon travail s'oriente vers les sphères de l'action en art, sphères qui me permettent de tendre vers une réflexion sur nos sociétés contemporaines.

 

 

Je suis, comme tout un chacun, spectateur de notre monde et de ce que l'on en fait. Si j'aime à dire que nous sommes victimes du système et de sa violence, nous n'en sommes pas moins victimes consentantes,  pétris de paradoxes et de contradictions individuelles. L'art revient alors à combattre l'apathie ambiante et édulcorée d'un monde « sunlightisé », où la pensée sur soi est préférée à la pensée sur l'autre, cet ennemi, ce concurrent, cet étranger.

 

 

Mon travail, comme celui de penseurs comme Naom Chomsky est de constater nos contradictions et de les mettre en scène in situ. Dès lors, je pousse le spectateur à devenir « regardeur », à s'autocritiquer, à se confondre avec lui-même, avec cette « image »,son image, ici et maintenant.

 

 

Je crois que l'art procède de « l'apparition ». Son rôle, au sein des sociétés a toujours eu cette fonction, et cela quel que soit le sujet abordé. De l'intime à la société, du banal au particulier, l'art qui s'immisce au coeur des hommes ou au centre des jeux politiques a modestement et principalement  cette fonction, celle de faire apparaître.

 

 

Dès lors - et me rapprochant d'une vision utopiste - il m'est venu l'irrépressible envie de me servir de l'art comme un miroir, non plus un miroir aux alouettes, mais bien comme un prisme, un catalyseur de pensées, comme un créateur d'énergie, comme un anathème magique qui servirait à réenchanter le monde.

 

 

Car derrière le masque, derrière cet étal de nos « petites imperfections », il y a l'émergence d'une capacité innée et présente en nous tous, celle qu'ont vu Bergson, Robert Filliou ou Joseph Beuys, cette énergie qui rend capable l'humain de créer.

 

 

Rendre cette énergie effective, c'est d'abord  rendre compte de la violence générée par nos structures. Ainsi, au-delà de la critique effective de notre apathie, c'est amener à constater que nous devons, que nous pouvons combattre notre propre sort, en nous « armant » intellectuellement contre ce qui forme, entretient et caractérise notre attitude.

 

 

Si la solution est en chacun de nous, si « nous sommes tous des artistes », c'est bien que nous pouvons nous rendre compte, au demeurant, que l'on nous empêche de le devenir. Dès lors, l'art raisonne comme l'arme d'un devenir-révolutionnaire, d'une micro-lutte, d'une énergie de l'utopie qui mettra à bas les méandres structurels d'un pouvoir de l'homme par l'homme, pour lui préférer l'émergence d'une énergie de l'homme pour l'homme.

 

 

L'artiste ne devrait jamais travailler pour lui-même, mais engendrer cette énergie pour l'homme, son autre nécessaire, son regardeur...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Zimny - dans nicolas zimny
commenter cet article

commentaires