Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MANIFESTA

DESTRUCTION !

" En animant ou en réifiant les images plutôt que de créer des images inédites les artistes donnent à saisir le réel par le prisme de l'art dans un geste que l'on peut qualifier de ROMANTIQUE. "

" Entre l'artiste et l'oeuvre, la forme et le sens, le passé et le présent, l'oeuvre et le spectateur, il y a "du jeu", comme on le dit de deux pièces mécaniques qui ne s'emboîtent pas parfaitement, mais restent pourtant solidaires. C'est dans cet écart, dans  les glissements et les frottements que se distingue l'intervention personnelle de l'artiste (...) "

" [ l'apport de réalité ] est ici utilisé par les artistes pour faire naître une étincelle du choc entre fascination et l'horreur provoquée par l'image rendue réelle."

in " LA MANIPULATION DES IMAGES DANS L'ART CONTEMPORAIN" C. GRENIER

Mes recherches

La DESTRUCTION comme acte cathartique profondément humain.

La DESTRUCTION comme acte artistque instantannée, violent et nécessairement créateur.

La DESTRUCTION comme image du monde.
 

Rechercher

Curriculum vitae



born in 1972


Exhibitions :
2011
"Effacement"
Performance
Fossé des Treize, Strasbourg
2010

"Liberté"
T-WALL, Performance
Démocratie Créative, Strasbourg
"Némo est mort pour l'art contemporain"
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Pauvres"
T-WALL, Installation peinture
Démocratie créative, Strasbourg

2009

"Campagne 2"
Action-performance-multimédia
Mon blog, Strasbourg
"Perfusion" / collectif
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Illusion" / personnel
Installations
Syndicat potentiel, Strasbourg
"L'OTAN en débat" / collectif
performance
Syndicat potentiel, Strasbourg

2008

"Regionale 8" / collectif
Kunsthalle, Bâle, Suisse
"Friand'art" / collectif
Strasbourg
"Construction-déconstruction" / collectif
Espace G, Strasbourg
"Cabane" / collectif
Strasbourg
Mehli art 08 / collectif
Moulin de Hunsbach
Exposition personnelle
Galerie Espace G, Strasbourg
Video, Installation, Preformances
ENTER N°6 Festival
Siauliai, Lithuania

2007
Action Performance
Salon ARTSIDE, Strasbourg
Exposition collective
Salon ARTSIDE, Strasourg
Installation
"20 Artistes / 20 Jardins", Strabourg
Action Performance
Institut PROGR (Switzerland)
Action Performance
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation de rue
Strasbourg
Action Performance
Gallery "POOL 120" Rotterdam (Netherlands)

2006
"Residence Exhibition" Thun (Swizerland)
Installation "La journée du Centenaire"
Strasbourg (France)
Action Perfomance "Les Arts au Soleil"
Strasbourg (France)
Action Performance "Stimultania"
Strasbourg (France)
Action Performance "Marks Blond Project"
Berne (Switzerland)

2005
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)
Installation "ARC Images de Guerre"
Mulhouse (France)

2004
INstallation "Klasse"
Freiburg (Germany)

2003
Engraving exhibition
Strasbourg (France)


2002
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

2001
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

Artist's residences :

2006-2007
Résidence Heinrich Gartentor
Thun (Switzerland)

2007
Résidence Piet Zwart Institute
Rotterdam (Netherlands)

Studies :

2006
DNSEP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)
2004
DNAP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)

Interventions :

Intervenant workshop
Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Strasbourg

Archives

11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 09:07
Pour un artiste qui fait des performances et des installations sont art est forcément lié à l'éphémère... Que restera-t-il des oeuvres après la fin de l'expo ? L'éphémère en art s'oppose en un certain sens à la notion philosophique de la pérénité de l' "Oeuvre". Effectivement, une oeuvre est-elle vraiment une oeuvre si nous ne pouvons fixer dans l'espace la trâce d'un "objet" ?

En fait, depuis quelques dizaines d'années ces notions ( très sommairement explicitées ici ! ) sont discutées et constitues un pan de reflexion contradictoire sens cesse remit sur la tapis...

Pour ma part, comme je l'ai déjà explicité, l'artiste a la fonction de "faire apparaître".  Que ce soit un couché de soleil, l'amour ou la violence de la société, sont but est l'apparition aux sens du spectateur, par symbolisations, d'une expérience phénoménologique... Le symbole est alors recréé à chaque nouveau style, incorporant - quoiqu'en disent certains ! - l'Histoire et l'antériorité des productions plastiques passées. Cette symbolisation n'a pas besoin d'un support matériel constant et pérenne. Le symbole peut disparaître comme il est apparu, la seule trâce étant alors le souvenir de ceux qui ont partagé, des documents photographiques, des dessins préparatoires ou postérieurs... De ces expériences ne resteront de toute manière que des "Histoires"...

What sort of objects an artist can propose after an action ? Documents are usually the rest of it. In fact, for my part, it just rest a story which it could be relate.

"Behind the door (1)"

Pourquoi proposer des dessins à l'aquarelle comme documents de mes actions ? Il y a quelques jours j'ai proposé le " 'Patactivisme" comme lien d'inspiration. Le 'Patactivisme ( contraction de 'Pataphysique et Activisme ) s'organise autour de linéaments, rendant ceux-ci aussi réels et aussi explicites que l'objet (ou la situation) réel. L'art est-il autre chose qu'un ensemble de linéaments ?

L'aquarelle a une double caractéristique : d'une part elle permet de "de faire apparaître" les lignes simples et essentielles d'une "réalité". La photo a cette force,mais nous savons qu'elle ne représente jamais La Réalité, mais une forme de celle-ci. Elle est elle-même fiction, puisqu'un point de vue (celui du photographe) à un moment T. Puisque nous sommes déjà noyés dans cette Virtualité-Réalité de façon constante, il me semble important d'en sortir et de fixer sur un autre support un moment qui n'a été vécu que par certains, pour signifier cette "espace" temporel et matériel ; d'autre part, parlant des "linéaments", l'aquarelle de part sa technicité, permet de mettre en évidence une forme des linéaments : il y a création d'un espace de lignes qui matériellement deviennent un espace de pleins.

For the documents I use aqua painting because I just want to show the lines of the performance. After a action it's always difficult to show the reality of it. With the tehcnic of aqua painting you can just realize this lines, thta's all but enough...

"Behind the door (2)"

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Zimny - dans Action-performances
commenter cet article

commentaires