Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MANIFESTA

DESTRUCTION !

" En animant ou en réifiant les images plutôt que de créer des images inédites les artistes donnent à saisir le réel par le prisme de l'art dans un geste que l'on peut qualifier de ROMANTIQUE. "

" Entre l'artiste et l'oeuvre, la forme et le sens, le passé et le présent, l'oeuvre et le spectateur, il y a "du jeu", comme on le dit de deux pièces mécaniques qui ne s'emboîtent pas parfaitement, mais restent pourtant solidaires. C'est dans cet écart, dans  les glissements et les frottements que se distingue l'intervention personnelle de l'artiste (...) "

" [ l'apport de réalité ] est ici utilisé par les artistes pour faire naître une étincelle du choc entre fascination et l'horreur provoquée par l'image rendue réelle."

in " LA MANIPULATION DES IMAGES DANS L'ART CONTEMPORAIN" C. GRENIER

Mes recherches

La DESTRUCTION comme acte cathartique profondément humain.

La DESTRUCTION comme acte artistque instantannée, violent et nécessairement créateur.

La DESTRUCTION comme image du monde.
 

Rechercher

Curriculum vitae



born in 1972


Exhibitions :
2011
"Effacement"
Performance
Fossé des Treize, Strasbourg
2010

"Liberté"
T-WALL, Performance
Démocratie Créative, Strasbourg
"Némo est mort pour l'art contemporain"
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Pauvres"
T-WALL, Installation peinture
Démocratie créative, Strasbourg

2009

"Campagne 2"
Action-performance-multimédia
Mon blog, Strasbourg
"Perfusion" / collectif
Installation
Démocratie créative, Strasbourg
"Illusion" / personnel
Installations
Syndicat potentiel, Strasbourg
"L'OTAN en débat" / collectif
performance
Syndicat potentiel, Strasbourg

2008

"Regionale 8" / collectif
Kunsthalle, Bâle, Suisse
"Friand'art" / collectif
Strasbourg
"Construction-déconstruction" / collectif
Espace G, Strasbourg
"Cabane" / collectif
Strasbourg
Mehli art 08 / collectif
Moulin de Hunsbach
Exposition personnelle
Galerie Espace G, Strasbourg
Video, Installation, Preformances
ENTER N°6 Festival
Siauliai, Lithuania

2007
Action Performance
Salon ARTSIDE, Strasbourg
Exposition collective
Salon ARTSIDE, Strasourg
Installation
"20 Artistes / 20 Jardins", Strabourg
Action Performance
Institut PROGR (Switzerland)
Action Performance
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation
OFF07 Thun (Switzerland)
Installation de rue
Strasbourg
Action Performance
Gallery "POOL 120" Rotterdam (Netherlands)

2006
"Residence Exhibition" Thun (Swizerland)
Installation "La journée du Centenaire"
Strasbourg (France)
Action Perfomance "Les Arts au Soleil"
Strasbourg (France)
Action Performance "Stimultania"
Strasbourg (France)
Action Performance "Marks Blond Project"
Berne (Switzerland)

2005
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)
Installation "ARC Images de Guerre"
Mulhouse (France)

2004
INstallation "Klasse"
Freiburg (Germany)

2003
Engraving exhibition
Strasbourg (France)


2002
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

2001
Installation "Jeune Création"
Schiltigheim (France)

Artist's residences :

2006-2007
Résidence Heinrich Gartentor
Thun (Switzerland)

2007
Résidence Piet Zwart Institute
Rotterdam (Netherlands)

Studies :

2006
DNSEP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)
2004
DNAP Hight School of Fine
Arts, Mulhouse (France)

Interventions :

Intervenant workshop
Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Strasbourg

Archives

6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 08:17

Nouvelles recherches, nouvelles créations.

 

J'ai, depuis un certain temps, pas mal travaillé sur les notions de pouvoir, pour revenir à des concepts développés par Hannah ARENDT et ses écrits sur le totalitarisme. La "Banalité du Mal" est une théorie politique qu'elle a établi lors du procès EICHMANN en 1963 et qui expliquait qu'un individu peut se transformer en "monstre" non pas parce qu'il est naturellement mauvais, mais bien parce qu'il existe chez lui une absence de réflexion : on ne réflechit pas à ses actes au sens de la morale par exemple, car nous avons des commandements qui lui sont supérieurs...

 

J'engage celles et ceux qui voudraient voir plus loin cette réflexion à lire : "Hannah Arendt : totalitarisme et banalité du mal" PUF débats philosophiques.

 

Ses écrits ont été largement commentés. Partant, certains auteurs sont allés plus loin pour tenter de transposer la théorie du totalitarisme et de banalité du mal au capitalisme financier. En ce sens Etienne TASSIN se base sur les derniers écrit de la philosophe pour théoriser ce qu'il appelle l'Etat GLOBALITAIRE.

 

L'Etat GLOBALITAIRE est cet état des choses, cette société globale, mondialisée, qui a pour principe le capitalisme, et depuis deux décennies, le capitalisme financier. Nous sommes tous, de près ou de loin dans cette Etat (des choses), subissant les idéologies financières, qui elles-mêmes se transforment en un rapport au monde marchandisé, quel que soit le niveau de l'acteur. Une idéologie certes, mais pas une théorie du complot ! Si les différents acteurs sont plus ou moins impliquées dans l'Etat GLOBALITAIRE, c'est justement en répondant aux voeux du Grand Capital, à la logique des marchés mondialisés, de la manne financière, c'est répondre aux fait que selon 99,9 % des économistes, "AUCUN AUTRE MONDE N'EST POSSIBLE...".

 

Ainsi pour moi il semble intéressant de confronter les acteurs de notre Etat GLOBALITAIRE aux théories d'ARENDT, proposant dans un premier temps une série de peintures mettant en perspective certaines sociétés mondiales (Corporations in english) et d'émettre l'idée que, comme EICHMANN, qu'elles "souffriraient" aussi de cette absence de réflexion, qu'elles seraient les pendants captalistes d'une banalité du mal...

 

P1180248.JPG

"Banality of Evil 1" 2013

Acrylique satinée et mate sur toile 50 x 50

 

P1180249.JPG

 détails

 

P1180250.JPG

Détails

 

P1180251.JPG

"Banality of Evil" 2013

Acrylique satinée et mate sur toile 50x 50

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Zimny
commenter cet article

commentaires